Marc Sangnier

Marc SANGNIER est le créateur des Auberges de Jeunesse en France, la 1ère Auberge de Jeunesse est à Boissy-la-Rivière

PORTRAIT

 

Marc Sangnier est né le 3 Avril 1873 à Paris, il s’est éteint le 28 Mai 1950

Marc SANGNIER était, à la fois :

  • Un chrétien engagé
  • Un journaliste
  • Un résistant actif pendant la deuxième guerre mondiale
  • Un patron de presse
  • Un homme politique

Et plus que tout un PACIFISTE

Il est comparé à :

  • L’Abbé PIERRE pour son goût de la mise en scène soignée afin de frapper les imaginations
  • Jean JAURES pour ses talents d’orateur

 

Il a fait ses études au Collège Stanislas (comme Charles de Gaulle) de 1879 à 1894, c’est un long cursus pendant lequel lui viendra l’idée de rapprocher la Démocratie et l’Eglise.

C’était un brillant élève au Collège Stanislas puis à l’Ecole polytechnique où il a obtenu une licence en droit.

C’étaitt une personne très populaire, un grand pacificateur.

 

Très vite, il a invité les ouvriers à prendre la parole en public et à prendre leurs responsabilités, à choisir eux-mêmes leur voie.

Marc Sangnier était très ambitieux

Il a crée « Le SILLON », c’est un mouvement religieux à tendances sociales et politiques qui devint un mouvement politique d’inspiration religieuse. Il l’a créé pour défendre une église persécutée à l’époque, il n’était pas du tout fait pour la politique mais la condamnation de PIE X a modifié son parcours et  le SILLON est devenu une amitié, une camaraderie active et militante.

Il a défendu une république qui devait protéger la liberté de chacun.

Il a créé :

  • Des Instituts Populaires et défendu le droit des ouvriers,
  • Des journaux : l’Eveil des Peuples, la Démocratie,
  • Un mouvement : La Jeune République,
  • La C.F.T.C Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFDT)
  • Les Auberges de Jeunesse

Il était Député Maire de Boissy-la-Rivière, il a baptisé les rues : Démocratie, République, Fraternité, Route des Nations, Place de la Paix… il passait pour un mégalomane, mais, bon nombre de Rues et Places portent le nom de Marc Sangnier en France. Son fils et sa petite fille ont repris le flambeau via l’Institut Marc Sangnier Boulevard Raspail à Paris et œuvrent toujours pour la Démocratie chrétienne. Des colloques sont organisés à la Sorbonne pour étudier son mouvement et ses actions.

 

Les commentaires sont fermés