La tête de singe

La tête de singe de l’ Eglise Saint Hilaire

La tête de singe de l’église Saint Hilaire de Boissy-la-Rivière est datée du 16è siècle. Le décor animalier est fréquent dans les églises.

En argot, « le singe » voulait dire le chef pour les compagnons bâtisseurs. Ils avaient pour habitude de se réunir dans une pièce sombre appelée « Cayenne ». Située entre la voûte et la charpente, une des têtes de singe a le regard tourné vers l’entrée de l’escalier menant à la « Cayenne ».

De plus, il est dit aussi que : placée dans un angle non éclairé, cette tête de singe symbolise l’amour maternel et le pêché de la gourmandise.

Et puis, les trois têtes de singe situées dans la voûte du portail peuvent faire référence aux Chevaliers des Templiers…

Les commentaires sont fermés